Photo de montagne

🇫🇷 Strasbourg : Trois surveillants en garde à vue après le passage à tabac d’un détenu

Deux surveillants et une surveillante de la maison d’arrêt de Strasbourg ont été mis en garde à vue hier dans les locaux de la sûreté départementale du Bas-Rhin pour violences aggravées.

Les faits remontent au 28 octobre. Ils feraient suite à une violente agression de deux agents. Un détenu avait placé une lame de rasoir sous la gorge d’une surveillante. Son collège arrivé en renfort avait permis de mettre un terme à l’agression mais les deux surveillants avaient été blessés de plusieurs coupures au bras. La scène s’était déroulée dans une cellule occupée par quatre détenus. L’agresseur avait été condamné à quatre ans de prison ferme et transféré à la maison d’arrêt d’Épinal.

Mais le 28 octobre, l’un de ses trois codétenus est invité à sortir de la cellule par trois agents. L’un d’entre eux l’a sévèrement frappé à plusieurs reprises avant qu’il ne tombe au sol. Plusieurs coups lui seront à nouveau donnés. Les deux autres agents n’auraient pas bougé, mais ont assisté à la scène.

Le passage à tabac a été filmé par les caméras de vidéosurveillance installées dans la maison d’arrêt.

La garde a vue du surveillant de 39 ans soupçonné d’avoir porté les coups a été prolongée hier soir. Il devrait être déféré ce jeudi matin au tribunal de grande instance de Strasbourg.

La garde à vue des deux autres agents a été levée mercredi dans la soirée.

Une enquête administrative a également été ouverte. DNA

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails