Photo de montagne

🇫🇷 Prison: La Direction Interrégionale de Toulouse, deuxième région la plus touchée par la surpopulation carcérale

La direction interrégionale de Toulouse obtient une bien triste deuxième place pour la densité carcérale, juste aprés celle de Paris. 

Pour les 16 établissements pénitentiaires d’Occitanie, cette densité équivaut à 135,5 % selon les derniers chiffres publiés en octobre. La direction interrégionale de Paris affiche elle, un taux de 145,8 %. La densité moyenne, au niveau national, est de 118,1 %.

Pour Stéphane Scotto, directeur interrégional des services pénitentiaires de Toulouse, l’explication est simple : « En France, il n’existe pas de numerus clausus pour les maisons d’arrêt. L’autorité judiciaire adresse des détenus et nous sommes tenus de les accepter. Lorsqu’une maison d’arrêt atteint un niveau de saturation important, on s’efforce de les envoyer vers d’autres établissements sauf qu’en Occitanie, la quasi-totalité de celles-ci est en situation de surencombrement. Il est donc impossible de procéder à des rééquilibrages ». La Dépêche

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don. C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un Don de Soutien

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !