Photo de montagne

🇫🇷 Borgo: Le baiser de la mort, une surveillante impliquée dans un double assassinat

Une surveillante de la maison d’arrêt de Borgo serait impliquée dans un double assassinat parvenu il y a maintenant six mois à l’aéroport de Poretta en Corse.

Deux figures du grand banditisme avaient été assassiné. Jean-Luc Codaccioni et Tony Quilichini.

L’enquête sur le double assassinat dévoile que le tireur présumé a été identifié.

Il s’agirait de Christophe Guazzeli, l’un des fils de Francis Guazzeli, un pilier de la Brise de mer, assassiné en 2009.

La vengeance serait le mobile du crime.

Le rôle majeur dans ce guets-apen serait joué par une surveillante de la prison de Borgo.

Mariée et mère de cinq enfants elle est en poste à la prison de Borgo depuis deux ans, elle aurait tissé des liens avec une recruteuse qui lui aurait promis sa protection et 200 000 €, juste avant la fusillade.

Sur les caméras de vidéosurveillance de l’aéroport, on la voit parler aux victimes qu’elle connaissait. En les embrassant, elle aurait donné le top départ de l’opération. Le baiser de la mort.

Dans une conversation cryptée le tireur présumé félicite la surveillante.

Et sa complicité aurait pu aller plus loin, elle devait remplir une autre mission : Empoisonner Stéphane Ciani, proche des victimes, et proche de Jean-Luc Germanie, incarcéré à Borgo.

Elle devait verser dans le café du détenu de la poudre blanche, une sorte de poison.

Une première tentative aurait avorté, une deuxième était prévue après le double assassinat. France Bleu

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don. C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails