đŸ‡«đŸ‡· CondĂ©-sur-Sarthe : Surveillants Ă©bouillantĂ©s: 30 mois de prison pour le dĂ©tenu 

Le dĂ©tenu qui avait jetĂ© de l’eau bouillante aux visages de quatre surveillants de la prison de CondĂ©-sur-Sarthe le 2 octobre dernier a Ă©tĂ© condamnĂ© ce lundi Ă  30 mois d’emprisonnement supplĂ©mentaire par le tribunal correctionnel d’Alençon.

Une quinzaine de surveillants de la prison de CondĂ©-sur-Sarthe dans l’Orne, l’Ă©tablissement le plus sĂ©curisĂ© de France, Ă©taient prĂ©sents ce lundi pour apporter leur soutien Ă  leurs collĂšgues blessĂ©s.

Le 2 octobre dernier, un dĂ©tenu, qui purge actuellement une peine de 25 ans de rĂ©clusion criminelle, a jetĂ© le contenu d’une bouilloire sur quatre surveillants par l’entrebaillement de la porte de sa cellule. 

Les agents pĂ©nitentaires Ă©taient venus lui signifier son maintien en rĂ©gime contraint, mais le dĂ©tenu n’a pas laissĂ© le temps aux surveillants de s’exprimer. Ils ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©s par l’eau bouillante au 1er et 2nd degrĂ© au torse, au bras et au visage. L’homme le plus gravement atteint a reçu 6 jours d’ITT (incapacitĂ© totale de travail) et un mois d’arrĂȘt de travail. 

“C’est la pire douleur de ma vie”


Ce surveillant doit ĂȘtre soignĂ© par une infirmiĂšre rĂ©guliĂšrement. “C’est la pire douleur de ma vie”, tĂ©moigne-t-il. Le dĂ©tenu a reconnu les faits et s’est mĂȘme excusĂ© Ă  la fin de l’audience. Selon ses dires, son geste serait la consĂ©quence d’une demande de transfert vers un autre Ă©tablissement pĂ©nitentiaire qui n’a pas encore Ă©tĂ© approuvĂ© par l’administration. 

Dans son rĂ©quisitoire, le procureur de la rĂ©publique, François Coudert, a demandĂ© que le prĂ©venu soit condamnĂ© Ă  30 mois d’emprisonnement, Ă  l’instar de peines prononcĂ©es par le tribunal suite Ă  des agressions similaires. Le tribunal a suivi cet avis.

Le dĂ©tenu a par ailleurs Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  verser la somme totale de 3550 euros d’amende aux surveillants. Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, une dizaine d’agressions de surveillants a Ă©tĂ© recensĂ©e Ă  CondĂ©-sur-Sarthe, des agressions de plus en plus violentes selon les agents pĂ©nitentiaires. Le 13 octobre dernier une infirmiĂšre avait elle aussi Ă©tĂ© agressĂ©e.

France 3

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires