Comment Lucas L. aurait préparé son alibi après le meurtre de Justine Vayrac

Lucas L. Photo Facebook
Lucas L. Photo Facebook

L’enquête se pursuit et des nouveaux éléments viennent s’ajouter concernant la soirée ou la jeune Justine Vayrac, 20 ans, a perdu la vie la suite d’une soirée en boîte de nuit à Brive. Selon les informations du journal FranceInfo, il semblerait que Lucas aurait tenté de maquiller le meurtre de la June femme via différents procédés.

Lucas L. aurait-il tenté de maquiller le meurtre de Justine Vayrac, jeune Lotoise de 20 ans retrouvée morte jeudi dernier en Corrèze ? C’est ce que semble indiquer le journal qui révèle que l’ouvrier agricole aurait fait preuve d’un “sang froid étonnant” au cours de ces heures fatidiques. Il a notamment adressé un message sur Instagram à Justine, quelques heures seulement après l’avoir tué. Lucas L. aurait dit à la jeune femme que ses amis et lui s’inquiétaient pour elle.

Pour rappel, comme le rapporte BFMTV, c’est au cours de cette même nuit que Lucas L. a envoyé un autre message à un ami de Justine, Théo, lui expliquant qu’il n’en avait “rien à faire” de cette dernière et que celle-ci avait quitté les lieux avec un autre garçon. 

Alors que les premiers éléments de l’enquête indiquent que le meurtrier présumé s’est en réalité débarrassé du corps de la Lotoise à l’aide d’un engin agricole, on apprend par ailleurs que le jeune homme aurait nettoyé sa chambre et sa voiture au petit matin. Voiture avec laquelle il a, par la suite, toujours selon franceinfo, ramené chez lui une autre jeune fille. Cette dernière se serait d’ailleurs étonnée de la sonnerie répétée d’un téléphone au domicile du jeune homme. Lucas L. aurait alors prétexté que c’est son téléphone portable professionnel qui sonnait.

Au lendemain du drame, le suspect aurait ensuite repris le cours de sa vie comme si de rien n’était. Il a en effet participé à un match de football, sans entrer en jeu, après un déjeuner en compagnie de sa famille.

Lucas L. est aujourd’hui incarcéré et poursuivi pour viol, séquestration et meurtre. Il a avoué jeudi à la fin de sa garde à vue “avoir tué la victime alors qu’ils étaient tous deux à son domicile et qu’ils venaient d’avoir un rapport sexuel consenti”, selon le parquet. Des aveux obtenus lors d’une garde-à-vue durant laquelle le jeune homme a oscillé entre “extrême froideur” et “moments d’accablement”. Il a également avancé lui avoir asséné “un seul coup de poing” entraînant la mort de Justine.

L’autopsie du corps aurait pourtant révélé une multitude de coup et un décès provoqué par un étranglement. Les résultats complémentaires fournis par les médecins légistes pourraient par ailleurs indiquer si la jeune femme a été droguée, auquel cas le meurtre pourrait avoir été prémédité. Une hypothèse qui ouvre la voie à une condamnation à perpétuité pour le meurtrier présumé.

Vous appréciez nos articles ? Envoyez-nous de la Force en vous abonnant ! Profitez également d’avantages exclusifs ! Sans vous, nous disparaîtrons ! MERCI pour votre aide ! 

S'ABONNER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
  • 10% de Réduction sur la Boutique
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DOMINIQUE
DOMINIQUE
Hors Ligne
04/11/2022 10:39

Meurtre de Justine : photo du mis en cause, localisation, article au présent le présentant comme l’auteur des faits V/S meurtre de Lola photo foutée de la mise en cause, article au conditionnel, présomption d’innocence … C’est tres gênant !!

S'ABONNER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
  • 10% de Réduction sur la Boutique

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Testez GRATUITEMENT notre Abonnement de SOUTIEN !

Profitez d'avantages exclusifs sur le site