Photo de montagne

Tirs policiers à Vénissieux : La France Insoumise (LFI) demande la dissolution de la BST et de la BAC

Suite au refus d’obtempérer survenu à Vénissieux, où deux hommes ont perdu la vie après avoir foncé sur des policiers avec une voiture volée, la France Insoumise (LFI) demande la dissolution de la Brigade Spécialisé de Terrain (BST) ainsi que de la Brigade Anti-Criminalité (BAC).

Dans un communiqué, le parti de Jean-Luc Mélenchon a même été jusqu’à affirmer “La police tue encore”. En dénonçant le comportement des policiers qui ont tiré sur les deux hommes âgés de 20 et 26 ans. Le fonctionnaire qui a utilisé son arme venait d’être percuté et projeté sur le capot du véhicule.

Dans leur communiqué, LFI déplore “Le drame qui s’est produit n’est pas le premier mais la suite d’une sombre série. En droit, le refus d’obtempérer n’est pas une cause de légitime défense. Donner la mort dans ces circonstances n’est ni un acte nécessaire ni un acte proportionné”.

Avant de conclure leur communiqué en expliquant, “Toutes ces mesures ont pour but de retrouver une police qui participe à la tranquillité publique plutôt qu’à l’exacerbation des tensions avec la population. Il s’agit ni plus ni moins que d’avoir des gardiens de la paix plutôt que des forces de l’ordre”.

Comme le précise Le Progrès, les deux hommes qui ont perdu la vie étaient défavorablement connus des services de police. Contrairement aux affirmations de LFI, la thèse de la légitime défense est bien privilégiée dans cette affaire par les enquêteurs.

⬇️ COMMENTER ⬇️

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails