fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : Après s’être retranché armé dans le quartier disciplinaire pour pouvoir téléphoner, un détenu obtient gain de cause

L’après-midi du dimanche 12 Janvier a été très mouvementée dans le quartier disciplinaire du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe.

En effet, un détenu ayant demandé à téléphoner, a été placé en cabine de téléphone afin de pouvoir appeler des « associations et avocats ». Chose que celui-ci ne fera pas étant donné qu’il cherchera à joindre sa famille. La manipulation ne pourra pas se faire puisque le détenu avait déjà utilisé ce droit auparavant. Comme l’explique les syndicats de l’établissement, voyant qu’il ne pourrait parvenir à ses fins et malgré plusieurs rappels à l’ordre des surveillants, le détenu va fracturer la porte de la cabine téléphonique puis une fois sur la coursive il va attacher la grille d’accès à l’aide de son pull, cacher les caméras à l’aide de feuilles et s’armer d’un pic en bois provenant de la porte qu’il utilisera également de bouclier pour rendre inaccessible l’accès sur la coursive.

Toujours selon les syndicats, l’alarme a été déclenchée et et les renforts des ELSP ( Équipe Locale de Sécurité Pénitentiaire ) sont arrivés rapidement sur place afin de sécuriser et de figer la situation. Selon eux, le chef de Détention, alerté, est arrivé sur place et à alors entamé une grosse négociation avec le forcené avant de lui accorder son appel téléphonique. Le détenu sera, à l’issue, replacé en cellule disciplinaire.

⬇️ PARTAGEZ ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails