Photo de montagne

🇫🇷 Rennes-Vezin : Tony Meilhon, le meurtrier de Laëtitia Perrais, réclame 7000 euros à l’Administration Pénitentiaire

Tony Meilhon, le meurtrier de Laëtitia Perrais en 2011, réclame 7 000 € pour le préjudice moral lié à son interdiction de travailler en cellule au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin.

Ce jeudi 03 Octobre, la cour administrative d’appel de Nantes a rejeté la demande du détenu qui a été condamné à la perpétuité pour le meurtre de Laëtitia Perrais. Ce dernier se plaint de l’interdiction, qu’il lui avait été notifiée par la direction de la prison, de pouvoir travailler en cellule. Comme le relate Ouest-France, entre octobre 2013 et février 2015, le détenu avait été autorisé à nettoyer des filtres ADSL. Mais sa cellule se trouvant à l’étage des détenus particulièrement signalés (DPS), cette activité lui avait été interdite.

La cour administrative d’appel de Nantes a a suivi l’analyse du tribunal administratif de Rennes qui avait débouté Tony Meilhon en juin 2017 jugeant que les conditions n’étaient en effet pas réunies pour exercer une activité en toute sécurité.

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel