fbpx
Photo de montagne

🚨 Condé-sur-Sarthe: Les surveillants votent la reprise du travail mais sous conditions….

Les surveillants du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe ont voté la reprise du travail et la fin du blocage de leur établissement sous certaines conditions négociées avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP).

Au quinzième jour de mobilisation, les surveillants du centre pénitentiaire d’Alençon-Condé-sur-Sarthe ont voté pour la reprise du travail car « il y a des avancées d’un point de vue sécuritaire et notre traumatisme a été pris en compte. » Elles concernent notamment les équipements des surveillants, ils devraient bientôt être équipés de gilets pare-lames. Les conditions d’entrée des visiteurs et visiteuses, la modification du règlement intérieur, l’augmentation des effectifs de surveillants ainsi que les aménagements à l’intérieur de la prison « pour éviter un maximum les contacts entre surveillants et détenus » et « limiter tant que possible les mouvements des détenus », indiquent Alassane Sall, délégué local FO-Pénitentiaire à Actu.Fr. Selon les informations d’Actu Pénitentiaire, les ÉRIS vont également rester plusieurs semaines présents sur le centre pénitentiaire. Les transferts de plusieurs détenus ont également été négociés. Les agents seraient également tous dotés de paire de menottes.

 

Toujours selon nos informations, les négociations concernaient également le fait de ne pas sanctionner les surveillants ayant manifesté devant l’établissement et la neutralisation des heures depuis le début du mouvement. Enfin une fouille complète de la prison doit être effectuée, cela devrait prendre plusieurs jours. Seulement à l’issue, le personnel reprendra la direction de la détention.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails