Photo de montagne

🚨 Maggy Biskupski, présidente des “policiers en colère” MPC, s’est suicidée avec son arme de service

Une policière de la BAC des Yvelines, porte-parole de l’association “Mobilisation des policiers en colère”, s’est donnée la mort lundi soir à son domicile, avec son arme de service.

Elle avait 36 ans, elle s’est suicidée lundi soir à son domicile à Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines.

Cette policière travaillait à la Brigade anticriminalité (BAC) des Yvelines.

Maggy Biskupski était une des porte-parole de l’association “Mobilisation des policiers en colère”, une association de policiers non syndiqués créée au lendemain d’une attaque à Viry-Châtillon où deux gardiens de la paix avaient été gravement blessés en octobre 2016.

Elle aurait envoyé un message à ses collègues de travail en fin de journée lundi, dans lequel elle indiquait ses intentions de passage à l’acte, sans en préciser les raisons.

Christophe Castanet à immédiatement réagi sur Twitter.

Maggy Biskupski était visée ainsi que trois de ses collègues, par une procédure de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) pour “manquements” à leur devoir de réserve. Europe 1

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel