fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Laon: Le père, d’un détenu soupçonné d’appartenance à un réseau terroriste, brave les interdits à la prison

Un père et sa fille étaient jugés pour avoir transmis deux cartes SIM et un téléphone à l’aîné de la fratrie incarcéré au centre pénitentiaire de Laon. 

L’affaire est banale, mais le motif de l’incarcération du fils ne l’est pas. En effet l’homme est en détention depuis 2 ans pour des soupçons d’appartenance à un réseau terroriste. Voilà pourquoi le Parquet a pris cette affaire particulièrement au sérieux. Le père qui est venu répondre aux questions des juges, ne fait jamais allusion aux activités de son fils. L’homme âgé de 52 ans, explique simplement avoir voulu communiquer avec son enfant. Il nie d’ailleurs avoir transmis un téléphone, tout juste reconnaît-il avoir donné une carte SIM à une personne qui l’aurait elle-même transmise à son fils. Pourtant l’une des cartes SIM retrouvée dans la cellule a borné chez le père puis à la prison de Laon le 9 décembre 2017, or ce jour-là l’homme avait rendu visite à son fils au parloir.

Le père et la fille ont écopé d’un mois de prison avec sursis. Plus d’infos sur L’Union

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails