Photo de montagne

🇫🇷 Villefranche : La gifle du surveillant au détenu était à but « thérapeutique »

Les faits remontent en 2015, où plusieurs surveillants de la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône avaient été mis en examen et suspendus.

Ils étaient soupçonnés d’avoir passé à tabac un détenu. L’enquête n’a jamais vraiment avancé.

Ça n’a pas empêché un premier surveillant de se retrouver devant le tribunal correctionnel ce mardi. Il était soupçonné d’avoir frappé le détenu à deux reprises.

La justice a reconnu que son geste avait été administré dans un but “thérapeutique”, afin de vérifier que son malaise soit réel et non simulé. Le surveillant a donc été relaxé. LyonMag

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel