Photo de montagne

🇫🇷 Gradignan : Les surveillants lourdement sanctionnés après la grève de janvier

Un sentiment de dégout et de consternation règne au centre pénitentiaire de Gradignan après le “mauvais coup de l’administration” dénoncé par les agents sur place.

Tous les surveillants qui avaient participé au mouvement de grève nationale de janvier ont eu la mauvaise surprise en recevant leur fiche de paye du mois de mars.

Entre 60 et 70 euros de perte de salaire par jour de grève.

La prison de Gradignan avait compté 100% de grévistes.

Tous les surveillants de France ne sont pourtant pas logés à la même enseigne car dans certains établissements les grévistes n’ont pas été sanctionnés.

France Bleu

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel