Photo de montagne

🇫🇷 Prisons: 1500 places pour isoler les détenus radicalisés

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté vendredi à Lille un plan de 60 mesures du gouvernement contre “la radicalisation islamiste”, qui renforce notamment l’isolement des détenus radicalisés dans les prisons françaises.

1.500 places vont être créées “dans des quartiers étanches, exclusivement dévolus aux détenus radicalisés”, dont 450 “d’ici la fin de l’année”, a annoncé Edouard Philippe à l’issue d’un “comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation”.

Les quartiers d’évaluation de la radicalisation (QER), où la dangerosité des prisonniers est évaluée pendant plusieurs mois, passeront de trois à sept. Deux quartiers de prise en charge des personnes radicalisées (QPR) doivent être créés en 2018, sur le modèle de celui existant dans la prison de Lille-Annoeulin.

Trois nouveaux “centres de prise en charge individualisée” en milieu ouvert, qui s’inspirent d’un centre au Danemark. Cela concernent des personnes sous contrôle judiciaire, notamment des “revenants” des zones de combat jihadistes en Syrie et en Irak.

Plus d’infos sur France Bleu

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don. C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails