đŸ‡«đŸ‡· Coutances : on lui refuse une cigarette, il met le feu Ă  sa cellule

IncarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂȘt de Coutances (Manche), un homme de 38 ans a Ă©tĂ© jugĂ© mercredi 8 novembre 2017 pour avoir tentĂ© d’incendier sa cellule.

Le lundi 1er aoĂ»t 2016, un prĂ©venu incarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂȘt de Coutances (Manche) a tentĂ© d’incendier sa cellule en mettant le feu Ă  son matelas.

Un geste de protestation

L’homme explique son geste comme Ă©tant une protestation contre la vĂ©tustĂ© de l’Ă©tablissement et les mauvaises conditions de dĂ©tention. Un surveillant pĂ©nitentiaire explique que c’est parce qu’il a refusĂ© une cigarette au dĂ©tenu que ce dernier a incendiĂ© sa cellule.

L’homme souffre d’une psychose schizophrĂ©nique

Une expertise psychiatrique rĂ©vĂšle que le prĂ©venu souffre d’une psychose schizophrĂ©nique et conclut Ă  une forte altĂ©ration du discernement.

L’avocate de la dĂ©fense fait valoir que son client, qui est sous curatelle renforcĂ©e, a Ă©tĂ© hospitalisĂ© sous contrainte plus de trente fois dans un Ă©tablissement psychiatrique depuis son adolescence.

Prison ferme

Le prévenu de 38 ans a été jugé par visioconférence par le tribunal correctionnel de Coutances (Manche), le mercredi 8 novembre 2017, pour dégradation par moyen dangereux.

Le ministĂšre public considĂšre que le prĂ©venu a mis en danger la vie des codĂ©tenus, d’autant plus qu’il est plus long de procĂ©der Ă  une Ă©vacuation en prison.

Le tribunal correctionnel condamne Julien NiviÚre à 20 mois de prison, dont dix mois ferme. Il devra aussi suivre un traitement psychiatrique.

La manche libre