Photo de montagne

🇫🇷 Meaux: Des surveillants manifestent en «solidarité» avec leurs collègues accusés de viol sur un détenu

Comme nous vous l’annoncions le 16 octobre dernier trois agents pénitentiaires de Meaux sont soupçonnés d’avoir violé un détenu à l’aide d’une matraque.

Les surveillants ont décidé de se rassembler  en «solidarité» avec leurs trois collègues en garde à vue. Entre 30 et 80 surveillants pénitentiaires, selon les sources, se sont rassemblés mardi soir sur le parvis du commissariat de Meaux, en Seine-et-Marne, pour soutenir leurs collègues après des accusations de viol par un détenu. 

«Il faut arrêter de jeter l’opprobe sur toute une profession»

«Nous sommes là pour dire notre solidarité avec nos collègues», a déclaré le secrétaire général CGT Pénitentiaire Christopher Dorangeville. «Il faut arrêter de jeter l’opprobre sur toute une profession, sur des agents qui ne sont a priori coupables de rien. L’administration pénitentiaire n’a d’ailleurs jusqu’à présent pris aucune mesure contre eux».

20 minutes

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel