🇫🇷 NĂ®mes: Des dĂ©tenus attaquent l’État en justice pour “mise en danger de la vie d’autrui”

L’affaire commence en aoĂ»t dernier, lorsque quatre dĂ©tenus de la maison d’arrĂŞt, connue pour son taux Ă©levĂ© de surpopulation (environ 400 dĂ©tenus pour 190 places), dĂ©cide de poursuivre l’Etat. Ils dĂ©noncent les conditions de vie dĂ©plorables liĂ©es Ă  la surpopulation carcĂ©rale.
L’avocate des quatre dĂ©tenus, Me Khadija Aoudia, reproche entre autres Ă  la prison d’avoir “exposĂ© les personnes dĂ©tenues et le personnel pĂ©nitentiaire Ă  un risque immĂ©diat de mort ou de blessures” en laissant “perdurer la surpopulation carcĂ©rale (…), l’incarcĂ©ration de personnes atteintes de pathologie mentale mises en cellule avec des personnes particulièrement vulnĂ©rables (…), l’incarcĂ©ration de personnes atteintes de maladies transmissibles (VIH, hĂ©patite B, etc…), l’insalubritĂ©”.
Huffingtonpost

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Inscrivez-vous et recevez nos emails