Photo de montagne

🇫🇷Villepinte : des surveillants pris à partie à la sortie de la prison

Elle ne reprendra pas son service demain. « Hors de question que je remette les pieds là-bas », déplore cette surveillante pénitentiaire en poste à Villepinte. Ce jeudi, elle a été prise à partie avec des collègues sur le parking de l’établissement. Deux personnes ont été arrêtées et sont en garde à vue.

Cela fait suite à une suspicion d’usurpation d’identité lors d’un parloir dans l’après-midi. Les surveillants en charge des parloirs auraient remarqué qu’un visiteur n’était pas le même que celui qui s’était prévalu du même permis de visite au cours du mois de mai.

« Nous avons été menacés », assure cette surveillante, qui pensait avec ses collègues que la police interviendrait. Les forces de l’ordre sont bien arrivées, mais plus tard qu’espéré.

Car c’est sur le parking de la prison que la scène finale s’est jouée, lorsque les surveillants terminaient leur service vers 17 h 30. « Plusieurs voitures nous attendaient et ont convergé vers nous. Je me suis mise à l’abri et j’ai donné l’alerte pendant que mes collègues étaient pris à partie », relate la gardienne. Elle sait que d’autres familles ont tenté de s’interposer.
Fait rare, une balise d’alerte est déclenchée pour signaler l’urgence et le danger. Deux personnes sont finalement interpellées et placées en garde à vue pour menaces de mort et outrages. De source policière, aucun blessé n’est à déplorer, mais selon la surveillante et le syndicat CFTC, qui envisage de déposer plainte, un gardien aurait reçu des coups ! 

Le Parisien

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel